Prochain webinar Noé : Hard skills, soft skills : qu'est ce qui fait de bons Product Managers ? Avec Pauline Marol, VP Product @PlayPlay. Inscrivez vous

Faire Noé quand on est déjà PM : Chloé Product Manager chez iziwork

Chloé a rejoint, sur les conseils de son manager, la formation de Noé alors qu'elle était déjà Product Manager. L'objectif ? Approfondir ses connaissances déjà acquises lors de ses premiers mois en poste.
Intéressé par le programme Noé ? 
Téléchargez le Syllabus

Que faisais-tu avant de rejoindre Noé ? Qu’est ce qui t’a poussé à transitionner vers le produit ?

J’ai d’abord commencé chez Amazon où j’étais en Account Management. Puis je suis ensuite allée chez iziwork en tant que Key Account Manager.

Petit à petit, je me suis rendue compte que le métier de commercial ne me correspondait pas à 100%. Lorsque certains de mes clients m’exposaient leurs problèmes et contraintes, j’aimais creuser et comprendre la raison et proposer une solution pour les aider. Je me retrouvais plus dans cette partie “problem solving” et c’était frustrant de devoir laisser la main à d’autres équipes qui étaient en charge de ces sujets.

En interne, j’ai parlé à différentes équipes pour comprendre les métiers et objectifs de chacun et lorsque l’on m’a présenté le poste de Product Manager je me suis tout de suite dit que c’était le poste qui me correspondait le mieux.

Comment s’est passée la transition vers ton poste de Product Manager chez iziwork ?

C’est en parlant au Head of Product chez iziwork que j’ai découvert le métier plus en détails et que j’ai appris qu’il y avait une position ouverte sur ce poste. Il m’a conseillé de lire “Cracking the PM interview” pour mieux comprendre le poste. Après l’avoir lu, je lui ai confirmé que j’étais intéressée et j’ai commencé le processus de recrutement. J’ai passé plusieurs entretiens, les mêmes que les candidats externes. Et j’ai commencé dans l’équipe produit un mois plus tard !

Mon manager m’a alors proposé de faire Noé pour aller plus loin que les bases que j’avais déjà apprises lors de mes premiers mois.

Comment t’es tu formée avant de prendre ton poste de PM chez iziwork ?

J’ai eu la chance d’avoir mon Lead PM, une designeuse et mon Lead developper qui m’ont énormément accompagnée lors de ma prise de poste et qui m’ont expliqué beaucoup de choses sur le métier. J’ai commencé par prendre des petits sujets et j’ai suivi les étapes de développement d’un produit que l’équipe produit d’iziwork avait formalisées.

Puis avec le confinement notre activité à été très fortement impactée. J’avais donc du temps pour me former. Mon manager m’a alors proposé de faire Noé pour aller plus loin que les bases que j’avais déjà apprises lors de mes premiers mois.

Pendant Noé j’ai pu voir, comment, dans l’idéal, on mène un projet produit de bout en bout, de la recherche utilisateur à la présentation finale de la solution.

Quelles étaient tes ambitions et tes attentes en arrivant à Noé ?

D’abord je trouvais ça top de me dire qu’on allait bosser sur des cas product réels d’entreprises, et que j’allais pouvoir voir des choses différentes que ce que j’avais chez iziwork (Chloé a travaillé sur le cas apporté par Getaround).

Je voulais aussi comparer nos process, nos manières de travailler. Pendant Noé j’ai pu voir, comment, dans l’idéal, on mène un projet produit de bout en bout, de la recherche utilisateur à la présentation finale de la solution.

Quelle a été pour toi la meilleure partie du programme Noé ?

Je dirais que les Meets PMs m’ont beaucoup apporté et m’ont permis de me rendre compte de la diversité des problématiques rencontrées par les product managers en fonction de leur produit et de la taille de leur entreprise.

Aussi les cours de data ont été géniaux. Avant Noé, je ne maîtrisais pas bien les logiques dans des bases de données, il me manquait quelques clés pour pouvoir trouver les informations et les utiliser pour faire mes analyses. Aujourd’hui je le fais tout le temps, je comprends mieux et je suis autonome. C’est un vrai gain étant donné que je fais beaucoup d’analyse sur mon poste de PM actuellement.

Autre chose de très important que j’ai compris avec Noé c’est que le design c’est pour le designer. Il ne faut surtout pas arriver avec une solution déjà toute faite, il faut laisser le “champ des possibles” ouvert pour réussir cette phase de solution framing. Nous en tant que Product Manager on doit se concentrer sur le problème. On doit s’assurer d’avoir bien compris et analyser le problème pour leur donner les constats pertinents sur l’utilisation et le comportement des utilisateurs.

Enfin, avant j’avais l’impression de “perdre du temps” si je faisais trop de recherche qualitative en appelant des utilisateurs, et quand j’ai vu la place donnée par Noé sur cette partie ça m’a permis de réaliser l’importance primordiale de cette phase de discovery pour arriver à une solution vraiment efficace.

Travailler sur un cas et avancer dessus au fur et à mesure de la formation se rapproche énormément de la réalité d’un PM, avec en prime le plaisir d’apprendre avec des gens super motivés.

Est ce que tu peux nous expliquer en quoi consiste le poste de Product Manager chez iziwork ?

Chez iziwork, je suis PM sur l’application mobile pour les intérimaires. Je dois être proche de mes utilisateurs pour comprendre au mieux les problèmes qu’ils rencontrent et leurs attentes, je fais donc beaucoup de recherche. Je fais beaucoup d’analyses de données et je passe également du temps à appeler les utilisateurs.

Dès que j’identifie des améliorations, je dois les formaliser, les prioriser. Une fois qu’on a identifié les problèmes prioritaires et qu’on a bien identifié les points d’amélioration, on commence la phase de définition de la solution. Soit c’est une amélioration qui ne demande pas de design et je peux la voir directement mon lead developper, soit cela demande du design et je passe la main à l’équipe design pour itérer jusqu’à arriver à la bonne solution. Enfin je valide la solution et les spécifications avec les équipes business pour m’assurer que la solution répond bien à leurs attentes également.

Cela correspond au processus que nous avons fait pendant Noé et c’est la raison pour laquelle je recommanderai la formation. Car travailler sur un cas et avancer dessus au fur et à mesure de la formation se rapproche énormément de la réalité d’un PM, avec en prime le plaisir d’apprendre avec des gens super motivés.


Vous voulez en savoir plus sur la formation de 4 semaines de Noé ?
Prendre un rendez-vous d'information