Pour découvrir le parcours de nos alumni 👉 c'est par ici

Comment devenir Product Manager ?

Qu’est-ce qu’un PM ? Son rôle ? Comment se former et acquérir les compétences nécessaires ? Comment réussir ses entretiens et quelles sont les débouchés professionnels envisageables ? Dans cet article, on répond à toutes ces questions et on vous explique en 5 étapes comment devenir PM.
Author

Introduction 

Le ou la Product Manager accompagne le développement produit durant tout son cycle de vie, et travaille avec tous les métiers dans son entreprise pour l’amener en production auprès des utilisateurs.

Chez Noé, avec notre formation de 4 semaines, vous êtes formés au métier de Product Manager.  

Encore récente en France, la demande de Product Manager est en forte croissance et les opportunités professionnelles se multiplient.

Pour devenir Product Manager, il est essentiel de suivre 5 étapes clés : 

  • Acquérir une solide compréhension des produits et de leur cycle de vie 
  • Développer des compétences en gestion de projet, en communication, et en leadership. 
  • Suivre une formation spécialisée axée sur la gestion produit 
  • Acquérir de l’expérience pratique en travaillant sur des projets et en collaborant avec des équipes multidisciplinaires 
  • Rester à l’affût des dernières tendances et pratiques du domaine en participant à des conférences et en lisant des ouvrages et articles spécialisés 

Qu’est-ce qu’un Product Manager et quelles sont ses responsabilités ? 

Product Manager, définition du rôle : le ou la PM est responsable de la stratégie, de la “roadmap”, et de la définition des fonctionnalités d’un produit. On peut résumer ses responsabilités en 5 catégories, qu’on vous décrit ci-dessous : 

  • Vision, stratégie et roadmap 
  • Discovery 
  • Priorisation
  • Delivery
  • Lancement

1. Définir la vision produit, la stratégie produit, et la roadmap.‍

La fiche métier du Product Manager comporte d’abord une dimension stratégique avec la vision, la stratégie, et la roadmap. 

Dans une entreprise, l’équipe Produit va avoir pour mission de décliner la vision globale de l’entreprise en “vision produit”. (On vous décrit ce que cela signifie en détail dans notre article sur la vision produit.) Une fois qu’elle est définie, chaque année, les Product Managers vont mettre en place des objectifs, et identifier des metrics à faire évoluer, pour aller dans le sens de la vision produit définie : c’est ce qu’on appelle la “stratégie produit”. Enfin, chaque trimestre (quarter), les Product Managers vont définir les initiatives prioritaires pour atteindre les objectifs définis : il s’agit de l’exercice de la “roadmap”. Pour approfondir ce sujet, lisez notre article sur la roadmap produit .

2. La discovery :

La discovery est cruciale dans la définition du Product Management. Une fois qu’une initiative est identifiée prioritaire pour le quarter (via l’exercice de la roadmap), le/la Product Manager va entrer dans la phase de “discovery”. Le rôle d’un.e Product Manager est avant tout de comprendre des problèmes - avant même d’imaginer des solutions, fonctionnalités qui y répondent. Cette phase de recherche est indispensable. Pour cela, on s’appuie sur plusieurs outils : 

  • La recherche utilisateur, via par exemple des interviews et des user tests pour observer leur comportement.
  • La data : comment les utilisateurs interagissent avec le produit ? Par exemple, sur un parcours donné, où peut-on observer une baisse du taux de conversion ? 
  • Des discussions en interne avec des collègues quotidiennement en lien avec les utilisateurs, comme les customer success managers, l’équipe support ou l’équipe commerciale.
  • Un benchmark de la concurrence, pour comprendre les solutions déjà implémentées ailleurs pour résoudre un problème similaire.

3. La priorisation, à plusieurs échelles :

  • Entre les projets : Selon les ressources de l’équipe, il faut prioriser les initiatives : laquelle aura le meilleur ratio impact/temps de développement ?
  • Au sein d’un projet : Une fois qu’un projet est identifié comme prioritaire, quel problème utilisateur cherche-t-on à résoudre précisément? Pour cela, on met en place des méthodologies de priorisation, comme la méthode RICE (Reach, Impact, Confidence, Effort).

La priorisation est le coeur du travail de Product Manager : vous avez une bande passante limitée avec votre équipe Tech, il faudra concentrer les efforts sur les projets les plus importants, via la priorisation !

 4. Delivery

Suite à la phase de discovery, il s’agit ici de spécifier les solutions qui répondent aux problèmes priorisés, et suivre le développement auprès de l’équipe Tech. À travers les spécifications fonctionnelles (ou “specs” pour les intimes), on explique aux développeurs les tenants et aboutissants de la fonctionnalité à développer. Ensuite, les développeurs vont implémenter ces specs. Le ou la Product Manager suivra cette phase de delivery avec des méthodologies comme “Scrum” ou “Kanban”, tirées de la philosophie Agile. L’outil permettant de gérer les tâches est le Product Backlog. La delivery est rythmée par des “sprints”, qui durent généralement 1 ou 2 semaines. Le matin, l’équipe se réunit pendant le “stand-up” qui permet de suivre l’avancée du sprint. La philosophie Agile comprend beaucoup d’autres rituels, dont le Poker Planning, les estimations, ou la rétrospective. 

Product manager vs Project Manager : quelle différence ? Le rôle de Project Manager sera uniquement basé sur cette phase de Delivery, tandis que le/la Product Manager gèrera également les autres dimensions. 

5. Le lancement produit :

Une fois que la fonctionnalité est développée, on la lance auprès des utilisateurs. On mesure son succès en revenant notamment sur les objectifs définis (ex : augmenter le taux de conversion de tel parcours). Si la fonctionnalité n’atteint pas ses objectifs, le ou la Product Manager essaie de comprendre pourquoi : est-elle mal comprise par les utilisateurs ? Est-elle difficilement trouvable ? En fonction de ces retours, potentiellement, on itère sur la solution. 

Compétences du Product Manager

Le poste de Product Manager requiert surtout des soft skills solides, plutôt qu’un lourd bagage technique. Un.e bon.ne PM doit maîtriser ces dimensions :

  • Être user-centric : de la vision produit jusqu’à la fin du processus de delivery, il faut pouvoir se mettre dans la peau de l’utilisateur, et être à l’écoute de son feedback. 
  • Avoir l’esprit analytique : en tant que Product Manager, vous recevrez des infos venant de la data, les utilisateurs, vos collègues, la vision produit, la concurrence… Ça fait beaucoup ! Il faut pouvoir comprendre, catégoriser, utiliser et prioriser ces nombreuses sources d’information pendant la phase de discovery, ce qui nécessite beaucoup de rigueur et un esprit analytique. 
  • Avoir le sens design/produit : Être capable d’apporter un regard critique sur l’UX/UI d’un produit, et comprendre ce qui marche et ne marche pas. Ce “sens design” peut s’acquérir en s’entraînant à se poser ces questions avec les apps que vous utilisez au quotidien : Ce parcours est-il fluide ? Y a-t-il des bugs ? Des incohérences ? 
  • Trouver le bon équilibre entre assertivité et humilité : les Product Managers travaillent avec de nombreuses équipes, mais ne sont véritablement experts d’aucun sujet (ni tech, ni sales, ni support, ni data, etc.). Il faut donc garder une certaine humilité et un sens de l’écoute, tout en gardant une posture de leadership : équilibre parfois complexe à trouver. 
  • Un bon esprit d’équipe est indispensable, vu que le/la Product Manager collabore avec toutes les équipes.

Au-delà des soft skills, le Product est un métier de “connaissances” :

  • Bien connaître ses utilisateurs : au fil des interviews et user tests, on développe à terme une bonne compréhension de l’utilisateur. 
  • Bien connaître le produit : cela permet d’être plus efficace sur l’évaluation de faisabilité d’une fonctionnalité donnée. Quand on arrive en tant que Product Manager dans une entreprise, il est important de se poser les questions suivantes : comment fonctionne le produit ? Comment les différents flows d’utilisation sont-ils liés entre eux ? Quelle est l’architecture technique derrière ? 
  • Bien connaître la concurrence : qui sont-ils ? Comment fonctionne leur produit ? Quelles sont leurs fonctionnalités stars, et celles qui fonctionnent moins bien ? 


Pour développer vos compétences en la matière, sachez qu’il existe des centaines de ressources  sur le métier de Product Manager !                       Du côté des newsletters, nous vous conseillons : 

  • ProductTape (1)
  • ProductSquad (2)
  • Dans la tête d'un PM (3)
  • La ProductConf (4)

Pour les podcasts :

  • ProductTape
  • ProductSquad
  • Dans la tête d'un PM
  • LaProductConf

Côté livres, nous vous conseillons “Inspired”de Marty Cagan, ou encore/et “Continuous Discovery Habits” de Teresa Torres.  

(1) https://www.productver.se/  (2) https://www.lennyrachitsky.com/ (3) https://www.le-ticket.fr/(4) https://blackboxofpm.com/

Formation et parcours professionnel 

Différentes manières sont envisageables pour accéder au métier de Product Manager. À ce jour, aucune formation universitaire dédiée n’existe. Seuls des programmes certifiés et des stages en tant que Product Manager sont possibles. 

Chez Noé, nous vous formons à toutes les dimensions du métier et on vous aide à trouver un métier dans le Product. 

Noé, en quelques points : 

  • Un bootcamp intensif de 4 semaines 
  • Une méthodologie professionnalisante reconnue (mise en pratique sur des cas concrets de nos sponsors) 
  • Plus de 120 entreprises partenaires 
  • L’accès à vie au réseau et à la communauté Noé 

NB : vous pouvez obtenir de nombreuses aides financières pour faire Noé, comme l’AIF, le Pôle Emploi, les OPCO… N’hésitez pas à réserver un appel pour en parler avec nous !

Vous souhaitez savoir comment devenir product manager ? Rassurez-vous, il n’y a pas de chemin tout tracé ! Les critères importants pour nous sont ceux recherchés par les recruteurs en Product : la clarté, la rigueur, le sens produit, les soft skills, et la compréhension du rôle de Product Manager.

A titre d'exemple, 37% des alumni Noé ont un background tech, 29% présentent un profil avec une forte composante business, 13% sont d'anciens entrepreneurs, ou encore 10% sont d’anciens chefs de projet.  

Les étapes pour devenir Product Manager

Pour devenir Product Manager, il y a plusieurs étapes clés : 

1/ Acquérir les compétences métier du rôle de PM, en particulier les différentes méthodologies du product management liées à la Discovery, par exemple : 

2/ Acquérir les hard skills nécessaires :

  • Data : avoir des connaissances en Excel et des bases en SQL est important pour pouvoir obtenir des insights de la data lors de la phase de discovery 
  • Tech : il n’est pas nécessaire de savoir coder pour devenir Product Manager. Cela étant dit, vous devez tout de même avoir une compréhension minimale de plusieurs concepts techniques pour devenir un excellent Product Manager, comme :
  • Les concepts de front-end et back-end
  • Les différences principales entre mobile et web en termes d’architecture Produit et développement
  • Qu'est-ce qu'une API ? Qu'est-ce qu'un webhook ? Vous devez être capable de lire et de comprendre la documentation d'une API.
  • DevOps : compréhension de base des concepts d'environnements de code (staging, pre-prod, production), ainsi que des branches et des pull requests. 

Le seul cas pour lequel il sera nécessaire d’avoir un background technique plus fort est pour des rôles de Technical PM. 

Nous exposons pourquoi et comment ce bagage technique est utile pour le product management dans cet article

3/ La pratique 

Lors de vos entretiens pour devenir Product Manager, vous serez challengé autour de la pratique. Il est important de savoir mettre en avant les projets sur lesquels vous avez travaillé qui peuvent se rapprocher du product management

  • De la recherche utilisateur
  • De la data
  • De la gestion de projet
  • De la priorisation, etc. 

La pratique est centrale pour devenir Product manager, c’est pour cela que le programme Noé est tourné 100% autour de celle-ci : en faisant Noé, vous travaillerez pendant un mois pour un sponsor (BlaBlaCar, Doctolib, Getaround). C’est ce premier mois en tant que Product manager qui fera la différence lors de vos entretiens. 

4/ Postuler à des offres de Product Management

Pour postuler, vous pouvez évidemment passer par les sites classiques comme Welcome to the Jungle. Néanmoins, nous vous conseillons, si vous êtes en reconversion, de contacter des Product managers sur Linkedin pour essayer d’être recommandé dans l’entreprise. En effet, le poste de PM étant très recherché, il y a souvent des centaines de candidatures pour un poste. Il est donc difficile de se démarquer sans expérience PM si vous postulez de manière classique. 

Certaines entreprises affichent maintenant qu’ils/elles souhaitent que les candidats aient fait le programme Noé - ce “tampon” Noé vous permettra bien souvent de passer le screening. 

5/ Passer les entretiens 

Le processus d'entretien de Product Manager est généralement divisé en 4 parties :

  • Premier screening (habituellement avec HR/Talent Acquisition)

L'objectif de cet entretien est d'évaluer deux éléments principaux : Avez-vous compris le poste ? Votre expérience est-elle pertinente ?

  • Interview Produit (habituellement avec un Senior PM et/ou Head of Product)

À ce stade, le Senior PM ou le Head of Product va approfondir votre capacité à devenir Product Manager. 

  • Case Study (chez soi ou live, avec une présentation de votre travail au Head of Product)‍

Les études de cas peuvent être réalisées chez soi ou en entreprise. Vous rencontrerez deux études de cas "typiques" : cas Macro et cas Micro ; et il est possible que vous ayez les deux.

  • Interview avec un stakeholder (cela peut être avec le CEO, le CTO, un Lead Dev…)

Il s’agit ici généralement d’une étape où on évalue le “fit” avec l’entreprise. 

Pour en savoir plus sur les attendus pour chacune de ces étapes, rendez-vous ici dans notre article dédié au process de recrutement pour devenir Product Manager. 

Notre objectif chez Noé est que vous réussissiez vos entretiens PM et que vous décrochiez votre premier emploi PM. C'est pourquoi la quatrième semaine du programme sera consacrée à la préparation de ces étapes. Nous couvrirons les méthodologies pour les différents types d'études de cas, les questions posées en entretiens, et des entretiens blancs. 

Les qualités d’un bon Product Manager 

Pour savoir comment devenir Product Manager, il est important d’avoir en tête les qualités cruciales pour le job. On en note 6 principales, ci-dessous. 

1/ User-centric : Probablement la plus importante de toutes. En tant que PM, vous êtes censé porter la voix de l'utilisateur. 

"Je me souviens d'un candidat qui m'a marqué : il m'a dit qu'il avait appelé notre service client pour avoir une vision globale de l'expérience utilisateur." Nicolas Mondollot, CPO Getaround

2/ Etat d’esprit analytique : Un Product Manager doit prendre en compte un grand nombre de données (data, commentaires des utilisateurs, commentaires de l'équipe de vente, etc.), les synthétiser en un problème simple et proposer des solutions exploitables. Ça nécessite un état d’esprit analytique. Pour évaluer cet état d'esprit, la question typique d'un recruteur est la suivante : "Comment prioriserais tu entre sujet X et sujet Y ?

Vardan Avagov, VP Product chez Jellysmack, nous a dit cette phrase qui résume de manière claire les qualités d'un PM : "Les meilleurs Product Managers ont l'esprit d'un ingénieur, la voix d'un ambassadeur et le cœur d'un designer."

3/ Team player : Un PM ne travaille jamais seul. Il travaille main dans la main avec les développeurs, les designers, les data analysts, les Product Marketing Managers

4/ Design/UX sense: Être capable de porter un regard critique sur une interface du point de vue de l'utilisateur, et de remarquer les incohérences dans l'UX est un must. Cette qualité est indispensable pour le développement produit. Lors d'un entretien, un recruteur pourrait demander, par exemple, de critiquer une page de son produit. Néanmoins, vous postulez pour un poste de PM et non de Designer : inutile de préparer un portfolio design pour vos entretiens. 

5/ Humilité: En tant que PM, vous devez prendre du recul pour être en mesure d'écouter et d'assimiler attentivement toutes les contributions de vos collègues et utilisateurs.

6/ Leadership : Dans leur travail quotidien, les Product Managers sont confrontés à de nombreux défis. L’ancêtre du PM est le chef de produit : il est essentiel d'être capable de mener à bien des projets impliquant des équipes distinctes qui ont des objectifs différents et des contraintes diverses. Lors d'un entretien avec un Product Manager, on attendra de vous que vous parliez de projets précédents que vous avez dirigés et que vous expliquiez comment.

Si vous souhaitez devenir Product Manager, on vous conseille de mettre sur papier vos expériences précédentes, et pour chacune, vous demander : 

  • Ai-je mis en oeuvre une ou plusieurs de ces qualités ? 
  • Sur quel projet, et comment puis-je en parler au mieux ? Pour cela, on peut vous conseiller d’utiliser la méthode STAR (Situation, Task, Action, Result), qui consiste à présenter vos expériences passées en suivant ces 4 étapes. 

Quels sont les outils qu’utilisent les Product Manager ? 

Voici la boîte à outils typique d’un PM : 

  • Notion et Trello pour la collaboration intra et inter-équipes,
  • Amplitude, Mixpanel, Spreadsheets, SQL pour l’analyse de données,
  • Harvestr, Lookback ou Maze pour la recherche utilisateurs,
  • “RICE”, “Use Case, Cost & Impact” ou “MoSCoW” ou méthodologies équivalentes pour la priorisation,
  • Figma pour collaborer avec l’équipe design, ou pour lui-même s’il endosse ce rôle,
  • Postman, Github et Zapier pour les PMs avec une forte dimension technique

Quel est le salaire d’un Product Manager ? 

Un salaire de PM atteint en moyenne 53000€/an brut. (Source : LPC

Pour les juniors, le salaire peut débuter autour de 46k€/an, et peut atteindre 67k€ pour les profils plus seniors. Les Head of Product, eux, touchent entre 75k€ et 80k€. 

Quant aux alumnis de Noé, le salaire à la sortie est de 56000€/an en moyenne, une évolution de 10k pour les étudiants avant/après Noé. La formation est donc remboursée dans les 6 mois !

La parité dans les salaires n’est malheureusement pas encore d’actualité : On dénote 12% de différence de salaire entre hommes et femmes PM, et l’écart se creuse en postes avec plus de séniorité. Après la formation Noé en revanche, l’écart se réduit à 0,5%. Nous sommes fiers que la différence de salaire entre les alumni hommes et femmes soit négligeable !

Pour explorer en détail, toutes les statistiques sur les salaires en Product Management, lisez notre article complet : Combien est payé un PM ? 


Faut-il avoir un diplôme ou une formation spécifique pour devenir PM ? 

Pas besoin d’un diplôme spécifique pour devenir PM. La plupart des profils sont en reconversion professionnelle et n’ont pas été Product Managers avant Noé. Néanmoins, pour réussir cette bascule, une formation PM est bien souvent indispensable, car il y a de la concurrence : le métier est très recherché. Noé permet d’acquérir les compétences nécessaires pour démarrer votre carrière en un mois. Il n’y a pas d’études pour devenir PM, ou de "profil type" que les entreprises recherchent. Toutefois, certains profils attireront l'attention des recruteurs plus que d'autres.

Business and Engineer Graduates : Pour une entreprise qui a déjà une équipe Produit en place, le choix d'un diplômé d’école de commerce ou d’ingénieur est le plus courant. Pourtant, les candidats ont souvent besoin d'un petit quelque chose en plus, des connaissances en design ou un projet entrepreneurial parallèle.

Ex-entrepreneurs : Les entrepreneurs ont déjà lancé un produit, construit un MVP, exécuté une stratégie Go-To-Market. C'est un bon profil pour les jeunes entreprises en phase de démarrage qui cherchent leur premier Product Manager.

Ex-Product Owners : Avoir déjà travaillé avec des développeurs est un atout. Les candidats de cette catégorie sont à l'aise avec la partie opérationnelle du travail, mais moins avec la partie stratégique. Ils auront plus de chances de s'intégrer dans une start-up où il y a déjà un Product Manager, qui pourra mener la stratégie et la vision du produit et les aider à monter en puissance sur ce sujet. Cela peut également être bénéfique d’avoir eu un rôle de chef de projet dans des services digitaux (agences, SSII…). 

Expérience dans une start-up, proche du produit : Si vous avez eu une expérience en tant que Customer Success Manager/Software Engineer / Product Designer / marketing digital, ou si vous avez occupé un poste proche de l'utilisateur ou du produit, c’est un plus !

Quelles sont les ressources en ligne pour se former et devenir Product Manager ?

Voici quelques ressources en ligne que nous pouvons vous conseiller : 

Néanmoins, ce contenu ne remplacera pas une formation, car encore une fois, la pratique est cruciale pour devenir Product Manager. Elle fera toute la différence lors du process de recrutement : connaître la théorie du job ne suffira pas… 

Témoignages et conseils de Product Managers pour vous aider dans votre parcours 

Quelques témoignages de personnes ayant réussi la reconversion vers le rôle de Product Manager : 

De la communication à Product Manager : le témoignage de Fanny 

Fanny a fait la promotion 13 de Noé. Après une école de commerce, une expérience en agence de communication et une aventure entrepreneuriale, elle décide de donner un nouveau souffle à sa carrière et s'oriente vers le Produit. Fanny a fait Noé puis a été embauchée chez Delicorner comme First PM.

Quelques verbatims de Fanny : 

  • "Lors de la recherche d’un job de PM, il est important de se questionner et de savoir ce qu’on veut et ne veut pas : en matière de structures, collègues, objectifs, enjeux etc…"
  • "En tant que First PM, je dois implémenter la culture produit : mettre en place des nouveaux process, faire comprendre aux stakeholders que toutes leurs demandes n’aboutiront pas forcément, car certaines choses sont plus prioritaires..."
  • "Ce que j'apprécie dans le métier de PM : le contact avec la Tech qui me stimule énormément intellectuellement."
  • "Être PM, c'est avoir des tâches et des responsabilités multiples. On ne s’ennuie jamais. Le métier de PM est très riche et divers, chose que j’adore."

De l’entrepreneuriat à Product Manager : témoignage de Ludovic

Après un Master à l'EDHEC, Ludovic entre en finance d'entreprise avant de lancer une aventure entrepreneuriale. Il intègre la 8ème promotion de Noé et devient Product Manager chez Meero.

Quelques verbatims de Ludovic :

  • “J’ai contacté de nombreux Product Managers en poste pour m’informer en profondeur sur ce métier. En discutant avec eux, j’ai vu le poste de PM comme la suite logique à mon parcours professionnel.”
  • “Ce sont des PM en poste qui m’ont recommandé Noé. Les recruteurs m’ont dit que la formation Noé était reconnue, et ses alumni qui avaient un profil similaire au mien et étaient très contents de leur formation.”
  • “Les entretiens demandent beaucoup de temps et de préparation. Il y a des case studies à l’écrit, et parfois en live. 
  • “Sans Noé, je pense que j’aurais mis plus de temps à devenir PM dans une licorne.” 

De directeur d’une chocolaterie à Product Manager : le parcours de Nicolas

Après avoir été directeur général de la chocolaterie Edwart, Nicolas est devenu Product Manager chez Getaround grâce au bootcamp intensif Noé. 

Quelques verbatims de Nicolas :

  • “J’ai immédiatement été séduit par le combo business/design/tech du métier de PM. La formation était pour moi le meilleur moyen d’accéder au poste de Product Manager.” 
  • “Passer un mois complet dans la peau d’un Product Manager et travailler sur l’étude de cas Stuart m’ont permis de gagner en confiance et de me rassurer sur la crédibilité de ma candidature.”
  • “Pendant Noé, j’ai rencontré des PM en poste à différents niveaux de séniorité. C’était extrêmement intéressant car ça m’a permis de me rendre compte du quotidien de la vie d’un Product Manager.”

FAQ sur le métier de Product Manager

Combien de temps ça prend pour devenir un bon Product Manager ?

Tout dépend de l’effort que vous mettez dans votre reconversion ! Si vous faites une formation en Product Management, cela peut se faire en un mois et quelques semaines, le temps de passer des processus de recrutement. 

Si vous préparez cette transition vers le métier de PM en parallèle d’un job, cela peut prendre beaucoup plus de temps. 

En moyenne, nos alumni trouvent un poste en 6 semaines après la formation, le temps de postuler, passer toutes les étapes de sélection, etc.

Quelles sont les perspectives de carrière d’un Product Manager ? 

Tout d’abord, en amont d’un 1er poste de PM, il est possible de commencer par un stage, ou un poste d’Associate Product Manager. L’APM, plutôt axé vers la partie droite du double diamant, va avoir un rôle davantage tourné autour de la Delivery. Un Associate PM est généralement payé entre 40 et 45k€/an.

Après avoir été Product Manager, l’évolution naturelle est de devenir Senior Product Manager, un poste ou la dimension stratégique sera plus importante (sujets plus complexes, avec davantage d’inconnues, ou davantage de poids dans la stratégie de l’entreprise). Le ou la Senior Product Manager sera davantage impliqué(e) sur la stratégie Produit et la vision produit. Un(e) Senior PM touchera entre 60 et 75k€.

Ensuite, on note deux possibilités d’évolution :

Évoluer vers un poste plutôt managérial.

  • D’abord, en tant que Lead Product Manager : il/elle gère une équipe de PMs et d’APMs juniors, tout en gérant ses propres projets. Son salaire est autour des 75/80k€.
  • Ensuite, en tant que Head of Product : il/elle conduit la stratégie produit et manage plusieurs Product Managers. Poste tourné vers le management et la vision Produit, un(e) Head of Product ne travaille plus au quotidien avec une squad. Salaire estimé : 80k-100k€.
  • Enfin, en tant que VP Product ou CPO : il/elle pilotera la stratégie produit globale, et gérera les Leads PM (ou Head of Product, selon l'organisation). Le/la VP Product/CPO sera inclu(e) dans la stratégie globale de l'entreprise et fera partie du Comité Exécutif. Dans les structures plus larges, il arrive que le CPO soit N+1 du VP.

 

Développer une expertise dans un domaine particulier: les Contributeurs Individuels. Rôles moins “sous le projecteur” que la branche managériale, ils sont pourtant complexes et cruciaux.

  • Le Data PM va s’orienter vers des projets orientés Data. 
  • Le Principal PM : Il/elle est l’expert en product management d’un scope Produit précis, généralement un sujet clé pour l’entreprise, par exemple : la stratégie d’intégrations, les API. Le/la Principal PM va avoir un rôle de coordination plus fort et sera consulté(e) pour tous les projets touchant à son expertise. La fiche de paie affiche habituellement 75 à 80k€/an pour ce poste.
  • Le Senior Principal PM : Principal PM ayant davantage d’expérience ! 

Enfin, il est rare mais possible de passer de postes de Product Manager à des postes de Product Owner ou Proxy Product Owner. 

NB : Les fourchettes de salaire ne sont qu’une indication ! La rémunération peut varier largement selon le niveau de séniorité, les compétences techniques, ou autre. 

Faut-il un bac+5 pour devenir PM ? 

Non, il n’est pas nécessaire d’avoir un bac +5 pour devenir PM. Cependant, une grande partie de nos candidats ont un master de business ou d’ingénieur. Ce n’est toutefois pas un pré-requis. 

Est-ce qu’il est difficile de trouver un job de PM ? 

C’est le problème de l'œuf et de la poule que l’on retrouve dans un nombre croissant de secteurs : les recruteurs recherchent un PM avec de l’expérience, et les candidats recherchent un stage ou un poste de PM pour acquérir de l’expérience.

C'est pourquoi nous avons créé Noé, avec pour objectif de vous faire vivre votre premier mois en tant que Product Manager. Pendant quatre semaines, vous travaillerez en tant que Product Manager pour nos sponsors : BlaBlaCar, Getaround ou Doctolib.

Même si nous sommes actuellement dans un contexte de crise, les métiers de Product managers sont épargnés : les entreprises continuent à beaucoup recruter sur ces postes. 

De quel diplôme ai-je besoin pour suivre une formation de PM ? 

Pas besoin d’un diplôme spécifique pour devenir PM. La plupart des profils sont en reconversion professionnelle et n’ont pas été Product Managers avant Noé. Néanmoins, pour réussir cette bascule, une formation est bien souvent indispensable, car il y a de la concurrence : le métier de PM est très recherché. Noé permet d’acquérir les compétences nécessaires pour démarrer votre carrière en un mois. 

Il n'y a pas de "profil type" que les entreprises recherchent. Toutefois, certains profils attireront l'attention des recruteurs plus que d'autres.

Business and Engineer Graduates : Pour une entreprise qui a déjà une équipe Produit en place, le choix d'un diplômé d’école de commerce ou d’ingénieur est le plus courant. Pourtant, les candidats ont souvent besoin d'un petit quelque chose en plus, des connaissances en design ou un projet entrepreneurial parallèle. Parmi de nombreux autres, retrouvez l’Alumni Story d'Inès, PM chez Libeo, après une formation à HEC.

Ex-entrepreneurs : Les entrepreneurs ont déjà lancé un produit, construit un MVP, exécuté une stratégie Go-To-Market. C'est un bon profil pour les jeunes entreprises en phase de démarrage qui cherchent leur premier Product Manager. Ludovic nous parle de son entrée en tant que PM chez Meero après son expérience entrepreneuriale dans son Alumni Story.

Ex-Product Owners : Avoir déjà travaillé avec des développeurs est un atout. Les candidats de cette catégorie sont à l'aise avec la partie opérationnelle du travail, mais moins avec la partie stratégique. Ils auront plus de chances de s'intégrer dans une start-up où il y a déjà un Product Manager, qui pourra mener la stratégie et la vision du produit et les aider à monter en puissance sur ce sujet. Florence Bargé, Senior PM chez BackMarket, est l’une des nombreux ayant emprunté cette voie !

Expérience dans une start-up, proche du produit : Si vous avez eu une expérience en tant que Customer Success Manager/Software Engineer / Product Designer, ou si vous avez occupé un poste proche de l'utilisateur ou du produit, c’est un plus ! Dans l’Alumni Story d'Emilie, elle explique avoir développé son appétence pour le produit en interagissant avec quotidiennement, en tant que Customer Success chez FreeNow (ex-Kapten).

Comment commencer sa carrière de PM ? 

Plusieurs étapes sont nécessaires : 

  • Acquérir les compétences métier du rôle de PM, en particulier les différentes méthodologies du product management liées à la Discovery.
  • Acquérir les hard skills nécessaires : data, connaissance tech. 
  • La pratique. Il est important de savoir mettre en avant les projets sur lesquels vous avez travaillé qui peuvent se rapprocher du product management : recherche utilisateur, data, gestion de projet, priorisation, etc. La pratique est centrale pour devenir Product manager, c’est pour cela que le programme Noé est tourné 100% autour de celle ci : en faisant Noé, vous travaillerez pendant un mois pour un sponsor (BlaBlaCar, Doctolib, Getaround). 
  • Postuler à des offres de Product Management. Nous vous conseillons, si vous êtes en reconversion, de contacter des Product managers sur Linkedin pour essayer d’être recommandé dans l’entreprise. 
  •  Passer les entretiens. Le processus d'entretien de Product Manager est généralement divisé en 4 parties : 
  • premier screening 
  • Interview Produit
  • Case study (chez soi ou live, avec une présentation de votre travail au Head of Product)
  • Interview avec un stakeholder (cela peut être avec le CEO, le CTO, un Lead Dev…)

Notre objectif chez Noé est que vous réussissiez vos entretiens PM et que vous décrochiez votre premier emploi PM. C'est pourquoi la quatrième semaine du programme sera consacrée à la préparation de ces étapes. Nous couvrirons les méthodologies pour les différents types d'études de cas, les questions posées en entretiens, et des entretiens blancs avec des coach Product. 

Est-ce que le métier de product manager est stressant ?

Le métier de Product Manager peut être stressant. En effet, en tant que PM, vous serez au centre de plusieurs équipes, et devrez menez de front des projets complexes qui ne dépendent pas uniquement de vous, mais aussi des devs, des stakeholders, des designers, etc. 

En particulier, voici ce qui peut être stressant dans le rôle de PM : 

  • Dire non aux parties prenantes lorsqu’un projet n’est pas prioritaire
  • La relation avec l’équipe technique au quotidien qui nécessite beaucoup d’organisation
  • S’assurer que les développements avancent bien
  • Le ratio de temps à allouer à la discovery vs la delivery : la delivery peut être très chronophage, mais vous devrez garder du temps pour la discovery
  • La relation avec les execs : vous devrez souvent présenter vos projets à l’équipe executive

Néanmoins, c’est un métier qui est extrêmement riche et épanouissant. Nous vous conseillons, si vous avez peur de ce côté stressant et manquez d’expérience, de commencer dans une entreprise ou l’équipe Produit est établie et où vous pourrez vous faire aider par un ou une Senior Product Manager. 

Comment bien démarrer sa carrière

Pour bien démarrer sa carrière en tant que PM, il est crucial de bien choisir l’entreprise. Devenir PM, oui, mais pas à tout prix ! Nous vous conseillons de bien poser des questions et vous renseigner sur 4 critères : 

  • Business & produit : quelle est la vision produit ? Quelle est la stratégie ? La comprenez vous ? 
  • L’organisation et la culture : Culture plutôt top down ou bottom up ? Combien de développeurs ? De designers ? Le produit : une équipe à part ? Qui est au comex / leadership team ? Qui gère la stratégie produit ?
  • People : Qui est votre manager ? Son background ? Sentez vous un bon fit avec lui ou elle ? Qui sont les fondateurs ? Qui est le/la dirigeant(e) Product ? Lead dev & designer : pouvez vous les rencontrer ?
  • Votre rôle en tant que PM : Qu’est ce qu’un PM pour cette entreprise ? PO/PM : % delivery vs discovery dans le job ? Les stakeholders sont ils alignés sur le rôle du Product ? Qui fait la roadmap ? 

Voici quelques “red flags” qui ne sont pas bon signe quant à la culture produit d’une entreprise : 

  • Pas de stratégie claire (“notre stratégie, c’est de conquérir le monde”)
  • Vous ne comprenez pas la proposition de valeur 
  • Pas de concurrents (directs ou indirects)
  • Vos interlocuteurs ont des réponses différentes sur le rôle de Product Manager
  • Le process de recrutement n’est pas clair / désorganisé
  • Zéro diversité

Nous vous encourageons vivement à vous renseigner sur ces sujets, par exemple en demandant aux PM en place de faire un appel informel avec vous, en allant regarder sur Glassdoor, ou en parler à d’anciens employés de l’entreprise ! 

Existe-il une certification pour le métier de Product Manager ? 

Il n’existe pas de certification pm. Il existe des certifications PSPO, mais attention à ce type de formation : elles sont concentrées uniquement sur les méthodologies agiles et ne permettent pas de devenir PM. Certains recruteurs voient même ces certifications comme un point négatif. 

Néanmoins il existe des formations, comme Noé. 

Quels sont les principaux défis d’un Product Manager ?

Le métier de Product manager comporte de nombreux défis, parmi lesquels on peut citer :

  • Le fait de communiquer efficacement avec toutes les équipes de l’entreprise
  • Le fait de prioriser et dire non
  • Le fait de trouver le bon équilibre entre la qualité et la rapidité d’exécution

Comment puis-je acquérir les compétences nécessaires pour devenir product manager ? 

Formez-vous ! La formation est le meilleur moyen d’acquérir les compétences nécessaires pour devenir PM. 

Vous êtes intéressés par notre bootcamp PM ? N'hésitez pas à réserver un call d’information. 

Quelles sont les industries ou les entreprises qui embauchent des product managers ? 

Aujourd’hui, on identifie 4 environnements principaux recrutant des Product Managers : 

  • Startups early stages : les premiers PM sont recrutés dès 5 et 10 employés.
  • Scale-Ups : Au fur et à mesure que l’organisation produit se complexifie, on s’organise en équipes produit, divisées par produit ou par objectif.
  • Les groupes de conseil, comme Thiga, Wivoo ou Wefiit.
  • Les grands groupes, comme Décathlon ou SeLoger.

Comment puis-je me démarquer en tant que candidat lors d'une recherche d'emploi dans ce domaine ? 

Assurez-vous de posséder les qualités pertinentes, et trouvez des exemples pour les illustrer.

Pensez à vos expériences antérieures qui pourraient être pertinentes.

Adaptez votre recherche en fonction du produit, de la taille et de la culture de l'entreprise.

Quelles sont les tendances actuelles dans le domaine de la gestion de produit ?

Il y a de nombreuses tendances actuelles dans le domaine du Product.

  • Les entreprises mettent de plus en plus l'accent sur la rentabilité dans le contexte actuel. De fait, les Product Managers vont devoir travailler sur des metrics business plus claires, telles que la monétisation, la rétention, ou l'activation.
  • De plus en plus de temps alloué à la discovery et à la priorisation pour s'assurer que le temps de dev est alloué de la manière la plus efficace possible.
  • Les tendances de fond de la Tech au global se reflètent sur les tendances du métier de Product Manager : recours au no-code ou low-code pour certains projets, recours à l'AI, le développement d'intégrations avec d'autres produits, etc.
  • Enfin, dans le contexte économique actuel, il est important de noter que les postes de Product managers sont préservés, malgré la crise. Les entreprises faisant un plan économique ont tendance à cibler davantage les équipes Business (Sales, CSM, Partenariats), tandis que les équipes Tech et produit sont préservées.

Est-ce nécessaire d'avoir une expérience préalable dans la gestion de produit pour devenir product manager ?

Ce n’est pas nécessaire. 80% des alumni de Noé n’avaient pas d’expérience Produit avant de devenir Product Manager après la formation. Néanmoins, il est utile d’avoir une expérience préalable, même s’il ne s’agit pas de gestion de produit : beaucoup de compétences sont transférables car le métier de PM est très large. Parmi les alumni de Noé devenus PM :

  • Les profils sortie d'école sont rares, ils représentent 3% des alumni. Généralement, ils obtiennent des rôles de Product Manager Junior  ou Associate PM suite à Noé. C’est le cas de Reda (chez Pitchy), Sihem (chez Qonto) ou Mélanie (chez Karmen)
  • 21% des alumni ont 1 à 2 ans d’expérience avant Noé. Suite à Noé, ils deviennent PM - comme Clémence (chez Décathlon), Brune (chez Bankin), Myriam (chez Pennylane), Kamil (chez Doctrine)
  • La tranche la plus représentée est ceux qui ont entre 3 et 9 ans d’expérience pro avant Noé avec 61% des alumni. Après Noé, ils/elles deviennent généralement PM (comme Julian chez BlaBlaCar, Ophélie au Pass Culture, Pierre chez Doctolib) ou Senior PM (Marion chez Inqom, Marine chez Malt, Clémence chez Thiga)
  • 15% des alumni ont 10 ans ou plus d’XP avant Noé. Après Noé, ces profils peuvent signer des postes avec plus de seniorité, en Lead PM ou Head of Product, comme Caroline (Head of Product chez WeCasa), Sophie (Lead PM chez Leboncoin) Stéphane (Head of Product chez Waalaxy)

Comment puis-je me préparer aux entretiens d'embauche pour un poste de product manager ?

Noé a organisé un webinar/article sur la préparation à l'entretien de product manager. Pour résumer, reprenons les 4 étapes typiques du recrutement PM:

  1. Le screening : dont l'objectif est d'évaluer la compréhension du poste par le candidat, et la pertinence de votre expérience.
  1. L’interview produit : Ici, on va plus en profondeur par rapport à l’étape précédente. Les questions posées sont autour de trois thèmes : 
  • Votre expérience, et comment vous en parlez
  • Des questions “comportementales” pour évaluer vos soft skills
  • Des questions Produit (sens produit, ou priorisation)
  1. Le case study : C’est le moment de prouver les compétences décrites en interview ! Ici, on étudie le fond mais aussi la forme de votre livrable, car la communication claire et concise est cruciale pour un(e) PM. Elle peut prendre plusieurs formes : à faire chez soi ou sur place, sur une problématique micro ou macro.

Cas Macro : un problème large, sur une dimension stratégique.

Cas Micro : À l’inverse, la question ici est précise et de nombreux éléments sont attendus. 

  1. L’entretien avec un stakeholder

Il arrive souvent qu’en dernière étape, le ou la candidate rencontre un stakeholder (hors équipe Produit), comme par exemple : un des cofondateurs ou co fondatrices, le ou la CEO, ou encore CTO. 

Quels sont les avantages et les inconvénients de travailler en tant que product manager ?

Les principaux avantages du métier de PM sont les suivants : 

  • Avoir des tâches et des responsabilités multiples. On ne s’ennuie jamais. Le métier de PM est très riche et divers.
  • L’influence, car en tant que PM, on génère un impact sur la direction et sur les utilisateurs. On a un aperçu direct de l’impact de nos décisions.
  • Le contact avec la tech : c’est un univers très stimulant intellectuellement
  • De manière plus large, être en contact avec tous les métiers de l’entreprise. « Être au centre du réacteur » : avoir une connaissance de tous les métiers, et pouvoir agir sur plein d'aspects de l'entreprise.

Les inconvénients sont les suivants : 

  • C’est un métier qui comporte une certaine dose de stress et qui peut être intense
  • C’est un métier assez “exposé” au sein de l’entreprise : si vous recherchez une planque, le Product n’est pas pour vous ;) 
  • En tant que PM, vous serez impliqué sur énormément de sujets, mais n’êtes “expert” de quasiment aucun, ce qui peut parfois être frustrant. Mais cela a aussi un aspect positif : vous toucherez à plein de choses !

Quelle est la différence entre Product Manager et Product Owner ?

Malgré de nombreuses incompréhensions dans le milieu, un.e PM (Product Manager) n’est pas un.e PO (Product Owner) ! Ces rôles sont différents, même s’ils ont plusieurs points communs. Un.e Product Manager est chargé.e de la vision produit et de toutes les phases décrites dans le double diamant : Problème, Solution… Le rôle de Product Owner se concentre uniquement sur la Delivery. Plus technique, un.e PO s’occupe de la communication avec les développeurs et est garant.e que l’on applique bien les méthodologies issues de la philosophie Agile. Il/Elle ne remplace pas le rôle de PM, mais le complète, tandis que le/la PM, responsable produit au global, est responsable de la roadmap, et la discovery. Les nombreuses nuances entre les deux positions sont bien détaillées dans notre article sur la différence PO PM?



Conclusion 

Le chemin pour être Product Manager est à la fois passionnant et gratifiant. Le métier de Product Manager est en forte croissance en France et les opportunités professionnelles se multiplient en France. Pour être PM, il est nécessaire de disposer de compétences techniques, mais aussi de soft skills afin de comprendre au mieux les besoins des utilisateurs. La formation en présentiel reste le meilleur moyen d’acquérir ces skills. N'hésitez pas à consulter les autres articles Noé, on y aborde des sujets Produit.

Vous voulez en savoir plus sur la formation de 4 semaines de Noé ?
Prendre un rendez-vous d'information