🔔 Venez assister au webinar de présentation de la formation le 07 mars à 18h00 ! 👉 Je m'inscris ici

Entretien product manager, etude de cas et questions

En avril, nous avons commencé une série de webinars sur le thème "Devenir Product Manager". Pour ce deuxième webinar, nous avons partagé des conseils sur le process de recrutement pour le rôle de Product Manager !
Author

Quand j'étais VP Product chez Aircall, j'ai mené plus de 120 entretiens de Product Managers en 3 ans (oui, tu as bien lu, cent-vingt. Trouver de bons Product Managers étaient la partie la plus difficile de mon travail, et c'est pourquoi j'ai créé Noé, pour former la nouvelle génération de Product Managers.

Avant d'entrer dans les détails, il y a deux choses à considérer :

  • Il est très important que vous fassiez des recherches sur la boîte et, idéalement, que vous parliez avec des personnes qui travaillent dans l'entreprise où vous postulez. Vous saurez ainsi si la culture de l'entreprise, son produit et son stade correspondent à votre profil (on a abordé ce sujet dans un article précédent).
  • Les recruteurs ont tendance à demander de l'expérience dans le domaine et très peu donnent leur chance à de nouveaux candidats. C'est aussi notre objectif chez Noé : résoudre ce problème et donner une légitimité aux candidats PM sans expérience en Produit.

Entrons maintenant dans le vif du sujet. Le processus d'entretien de Product Manager est généralement divisé en 4 parties :

  • Premier screening (habituellement avec HR/Talent Acquisition)
  • Interview Produit (habituellement avec un Senior PM et/ou Head of Product)
  • Case Study (chez soi ou live, avec une présentation de votre travail au Head of Product)
  • Interview avec un stakeholder (cela peut être avec le CEO, le CTO, un Lead Dev…)

Au cours de ces étapes, les recruteurs testeront différents éléments.

1. Premier screening 

L'objectif de cet entretien est d'évaluer deux éléments principaux : Avez-vous compris le poste ? Votre expérience est-elle pertinente ?

À ce stade, on vous posera des questions générales sur le rôle de Product Manager, telles que : 

  • Pourquoi voulez-vous devenir Product Manager ?
  • A vos yeux, qu'est-ce qu'un Product Manager ? 

Il y a une tonne d'idées fausses sur le rôle de Product Manager - de nombreux candidats finissent par perdre des points à ce stade.

"Je veux devenir un PM parce que je veux construire de nouveaux produits à partir de zéro".

FAUX. La réalité du travail de PM (la plupart du temps) n'est pas de créer de nouveaux produits à partir de zéro, mais de travailler sur un produit existant et sa complexité.

On vous posera également des questions sur vous et votre parcours. C'est le moment idéal pour montrer que vous êtes structuré et concis dans votre communication (deux compétences essentielles dans ce métier). 

Les erreurs typiques à cette étape du processus :

  • Des candidats ont mal compris le rôle ;
  • Les candidats n'ont pas pris le temps de comprendre le produit et ses utilisateurs.

Comment gagner des points bonus :

  • Si vous avez déjà travaillé sur un produit (même en side project), c'est le moment d'en parler.
  • Posez des questions pertinentes (et sincères) sur le produit. Aujourd'hui, vos utilisateurs sont X, envisagez-vous de cibler Y à l'avenir ? J'ai remarqué des incohérences dans la fonctionnalité X : prévoyez-vous de l'améliorer à l'avenir ? Bien sûr, il s'agit d'exemples, et il convient d'être plus précis. 

2. L’interview Produit

Il peut y avoir des questions qui se recoupent avec l'entretien précédent, sur votre parcours par exemple. Encore une fois : structure, clarté, concision. Et si vous pouvez faire valoir votre expérience en matière de produits ou de direction, faites-le.

À ce stade, le Senior PM ou le Head of Product va approfondir votre capacité à devenir Product Manager. Il/elle cherchera probablement à comprendre les points suivants :

  • Avez-vous la capacité de comprendre des problèmes complexes et les résumer de manière simple ? (C'est ce qu’on appelle "l’engineering mind", voir notre article précédent sur le recrutement pm en startup). Question typique : Comment priorisez-vous entre X et Y ?
  • Avez-vous la capacité de diriger un projet avec de nombreuses parties prenantes et de nombreux défis à relever ? Questions typiques : Parlez-moi d'un conflit que vous avez eu au travail. Parlez-moi d'un projet que vous avez mené dans votre emploi précédent.
  • Avez-vous un sens “produit” et design ? Êtes-vous centré sur l'utilisateur ? Questions typiques : Que pensez-vous de cette page de notre produit ? Quel produit n’aimez-vous pas, et pourquoi ? (Si vous voulez entraîner votre sens du design et de l'UX, voici un site web sympa avec des études de cas d'UX : growth-design.)

À ce stade, il est crucial de comprendre en profondeur le produit de l'entreprise. Quelle est la proposition de valeur ? Quelles sont les caractéristiques clés ? Qui est l'utilisateur ? Vous devez être en mesure de répondre à cette question simple : Pourquoi ce produit ?

3. L’étude de cas

Les études de cas peuvent être réalisées chez soi ou en entreprise. Vous rencontrerez deux études de cas "typiques" : cas Macro et cas Micro ; et il est possible que vous ayez les deux.

Cas Macro : Des questions sur lesquelles peu d'informations vous seront données. Ex : Nous voulons refondre notre interface Analytics, voici les problèmes que nous avons constatés avec notre solution actuelle, quelle serait votre méthodologie ? Ici, le recruteur va évaluer votre méthodologie et votre façon de penser. Vu l'ampleur du problème, il n'y a pas une bonne et une mauvaise réponse - ce qui nous intéresse, c’est d’évaluer votre méthologie. 

Cas Micro : C’est une question précise avec de nombreux éléments. Nous attendons de vous que vous soyez rigoureux et cohérent. 

Ex : "Voici un écran de notre produit, donnez-nous les 3 principaux problèmes UX que vous y voyez, et comment vous les corrigeriez". 

Ici, ce sont vos capacités d'exécution qui seront évaluées : là encore, vous devez être rigoureux, précis et exhaustif. Si l'on vous demande de rédiger des spécifications, pensez aux edge cases.

L'étude de cas est probablement l'étape la plus difficile et la plus importante du processus. Notre objectif chez Noé est que vous réussissiez vos entretiens PM et que vous décrochiez votre premier emploi PM. C'est pourquoi la quatrième semaine du programme sera consacrée à la préparation de ces étapes. Nous couvrirons les méthodologies pour les différents types d'études de cas.

Votre case study comprendra un livrable. La forme pourrait être tout aussi importante que le fond. En effet, un PM communique clairement avec ses interlocuteurs. Ils auront des demandes, des idées, des attentes différentes... vous devez donc leur fournir des livrables clairs et faciles à comprendre. 

Alors s'il vous plaît, pas de document Word de 4 pages en Comic Sans MS ! Il est temps de montrer votre sens du design, et que vous êtes clair dans votre communication.

Si vous êtes arrivé jusqu'ici, félicitations :)

Bonne chance pour vos entretiens !

Vous voulez en savoir plus sur la formation de 4 semaines de Noé ?
Prendre un rendez-vous d'information