Prochain webinar Noé : Hard skills, soft skills : qu'est ce qui fait de bons Product Managers ? Avec Pauline Marol, VP Product @PlayPlay. Inscrivez vous

Lucas, Product Manager chez Majelan après Noé

Après plusieurs années passées dans le digital, Lucas, ingénieur de formation, décide de se reconvertir en tant que Product Manager. Face aux exigences des recruteurs et des entretiens il décide de se former lors du premier batch de Noé. Il est aujourd’hui Product Manager chez majelan.
Intéressé par le programme Noé ? 
Téléchargez le Syllabus

Que faisais tu avant de rejoindre Noé ?

J’ai un background d’ingénieur. En sortie d’école en 2011, j’ai passé 3 ans en tant que chef de projet technique dans une agence web, puis j’ai ensuite géré pendant 5 ans une petite boîte dans le web dont le produit était une plateforme SaaS B2B.

A quel moment t’es tu dit que tu voulais devenir Product Manager ?

En fait dans mon précédent job je faisais déjà du produit mais je n’étais cependant pas Product Manager à temps plein. C’était la partie du job qui me plaisait le plus.

En plus de ça j’avais autour de moi des amis qui étaient eux même PM et qui m’ont parlé du métier. Et quand j’ai dû choisir une nouvelle orientation professionnelle je me suis naturellement tourné vers le product management.

Pourquoi as-tu ressenti le besoin de te former à ce métier ?

Quand j’ai voulu passer des entretiens pour devenir Product Manager je pensais que ça allait être assez facile. J’avais 8 ans d’expérience dans la gestion de projet digitaux, j’avais géré une boîte et j’avais déjà fait du produit.

Au cours des premiers entretiens j’ai compris que ca n’allait pas être facile du tout, il y avait des attentes que je n’imaginais pas et beaucoup de concepts que je ne connaissais pas. Après une série d’entretiens qui n’ont pas aboutis j’ai compris qu’il me fallait quelque chose en plus.

En cherchant comment acquérir ce côté pratique je suis tombé sur Noé et je me suis dit que c’était exactement ce qu’il me fallait.

J’ai commencé à me former en ligne, à lire des livres et à rencontrer des PMs en poste. C’était beaucoup de théorie, ça m’apportait beaucoup d’informations, de termes, ça me permettait déjà de discuter plus facilement avec les recruteurs. Mais eux cherchaient une expérience pure produit. Ils cherchaient tous des PMs qui ont déjà été PM. Je n’avais pas cette ligne là sur mon CV.

Et en cherchant comment acquérir ce côté pratique je suis tombé sur Noé et je me suis dit que c’était exactement ce qu’il me fallait.

Comment s’est passée cette mise en pratique pendant la formation ?

Chez Noé chaque journée était scindée en 2 grosses parties : la théorie lors des cours du matin, et de l’autre côté la partie projet étalée sur 4 semaines.

Ce qui est génial c’est que j’ai pu reproduire la démarche qu’on a eu pendant Noé sur le problème d’Alan dans mes case studies d’entretien. Quand on m’a dit “t’as 4 jours pour me présenter quelque chose”, je savais exactement toutes les étapes par lesquelles je devais passer, et quel rendu final était attendu

La mise en pratique quotidienne des concepts appris le matin m’a beaucoup plu. J’ai bossé avec 2 autres personnes de chez Noé sur une problématique d’Alan. Ce qui était intéressant c’est qu’alors que la problématique paraissait de prime abord assez simple, plus on s’est penché dessus plus on a pu saisir sa complexité. On a donc fait des interviews utilisateurs très intéressants, pour comprendre comment ils abordaient le sujet de la complémentaire santé pour leurs employés. On s’est rendu compte que personne n’y comprenait rien et ne voulait faire l’effort de s’y intéresser. En tant que PM on a voulu résoudre ces problèmes. Et pour ça on a construit des nouveaux prototypes et tranché pour des solutions. Puis à la fin on a pu présenter nos solutions à Thomas le Lead Product d’Alan.

Ce qui est génial c’est que j’ai pu reproduire la démarche qu’on a eu pendant Noé sur le problème d’Alan dans mes case studies d’entretien. Quand on m’a dit “t’as 4 jours pour me présenter quelque chose”, je savais exactement toutes les étapes par lesquelles je devais passer, et quel rendu final était attendu. Et ça s’est très bien passé.

C’est simple, avant Noé j’ai passé 6 mois à passer des entretiens : ça l’a pas fait. J’ai fait Noé, et un mois plus tard j’ai décroché un poste de Product Manager chez Majelan.

Quelle a été pour toi la plus grosse valeur ajoutée de la formation ?

Au delà de toutes les choses que j’ai pu apprendre, à travers les cours et la mise en pratique, la principale valeur ajoutée s’est faite pour moi sur la préparation aux entretiens.

Noé m’a apporté une prise de recul sur mes expériences passées et m’a donc permis de mieux les vendre. J’ai pu mieux comprendre ce qui était attendu de moi pendant les entretiens C’est simple, avant Noé j’ai passé 6 mois à passer des entretiens : ça l’a pas fait. J’ai fait Noé, et un mois plus tard j’ai décroché un poste de Product Manager chez Majelan.

Ça fait quelques semaines que tu as commencé chez Majelan, comment ça se passe ?

Très bien ! J’ai déjà fait passer des interviews utilisateur au bout d’une semaine. Je n’en avais jamais fait dans mes précédentes boites mais ça s’est super bien passé puisque j’ai pu en réaliser pas mal pendant Noé.

Majelan reste encore une petite structure où on a vite des responsabilités : on m’a présenté la roadmap, mes objectifs pour l’année, j’ai un sujet, je le connais et j’en suis déjà responsable. Il faut que je creuse le problème qu’on m’a donné, je parle donc avec les techs, avec le marketing et avec le design. Noé ça m’a aussi permis de comprendre comment mieux me positionner au milieu des parties prenantes dans une organisation produit et de savoir comment bien communiquer avec tout le monde.

Vous voulez en savoir plus sur la formation de 4 semaines de Noé ?
Prendre un rendez-vous d'information