🔔 Venez assister au webinar de présentation de la formation le 07 mars à 18h00 ! 👉 Je m'inscris ici

Proxy Product Owner PPO : rôle et salaire

Découvrez tout sur le proxy product owner : rôle et responsabilités, salaire, formation, et pourquoi il est important dans une organisation et équipe Produit.
Author

Proxy product owner : rôle, salaire et formation

Dans les professions dédiées au numérique, le proxy product owner est responsable de la conception d’un produit ou de la réalisation d’un projet. Son implication couvre le pilotage des outils jusqu’à l’application d’une stratégie managériale. Quel est le rôle d’un proxy product owner ? Que faut-il savoir pour en faire son métier ?

Le rôle de proxy product owner (PPO)

Sensibilisé à la culture Agile, le proxy product owner occupe une place centrale dans la gestion de produits ; de leur conception à leur déploiement. En tant que référent dans la mise en œuvre des projets, il est amené à communiquer avec le client. Ce qui permet de bien définir ses besoins et d’apporter des solutions adéquates. En parallèle, il est en étroite collaboration avec l’équipe de développement. Il a pour principal objectif de prioriser les fonctionnalités et les performances du produit

Au même titre que le propriétaire de ce dernier ou son supérieur hiérarchique, il possède aussi un pouvoir décisionnel. L’implication et le travail d’un proxy product owner sont essentiels pour respecter les délais impartis et entretenir de bonnes relations avec ses interlocuteurs. Il joue un rôle d’intermédiaire et apporte une véritable valeur ajoutée pour concilier les compétences techniques de l’équipe Agile avec les attentes du client.

 

Définition du proxy product owner

Le proxy product owner n’est pas à confondre avec le product owner, même si tous deux présentent des fonctions similaires. Le product owner est le responsable principal. Par manque de disponibilité, il délègue ses missions, voire son pouvoir de décision, au proxy product owner. Ce dernier s’assure ainsi de la bonne organisation d’un projet. À titre indicatif, son rôle n’est pas reconnu dans les méthodes Agile et Scrum. 

En principe, son statut tient de la notion d’anti-pattern, car il comble les carences des méthodes précitées. Néanmoins, il dispose d’un périmètre étendu. En effet, il remplace et constitue un binôme avec le product owner. De même, ce dernier est en mesure de privilégier la partie stratégique des projets, tandis que le PPO se focalise sur l’aspect collaboratif, notamment avec le DSI (directeur des systèmes d’information).

 

Salaire d’un proxy product owner

En règle générale, le salaire d’un proxy product owner est compris entre 37 000 € et 53 000 € brut par an. Les estimations de base concernent les PPO juniors, tandis que les seniors peuvent escompter plus de 50 000 € annuels, hors prime. À Paris, la moyenne observée est d’environ 45 000 € brut par an. En tant que freelance PPO, il convient de s’appuyer sur le TJM ou taux journalier moyenne, en général autour de 700 - 800€ hors taxe, tarif par jour de travail soit environ 8 heures. Retrouvez dans notre article dédié toutes les informations concernant les salaires de Product Managers.

 

Formation d’un proxy product owner

Afin de devenir proxy product owner, il est recommandé d’intégrer une école d’ingénieurs ou de commerce. Des études universitaires sont aussi envisageables. Parmi les cursus à privilégier, on peut évoquer une formation en chef de projet digital avec une spécialisation proxy product owner. Il peut s’agir d’une formation continue ou en alternance. Pour faire évoluer sa carrière, certains se tournent vers une certification professionnelle PSPO ou scrum guide, mais cela n’apporte en réalité pas grand chose, l’important est de développer son réseau et surtout son expérience et son portfolio.

 

Emploi pour proxy product owner

Les offres d’emploi de proxy product owner sont de plus en plus nombreuses. Pour votre recherche et vos candidatures, vous pouvez vous orienter vers Linkedin, Indeed ou Welcome to the Jungle. Il est intéressant de noter que les rôles de Proxy Product Owner seront surtout recherchés par des PME, des grands groupes ou des entreprises de conseil ou SSII comme Sopra Steria, Atos ou Capgemini. À Paris comme ailleurs, vous pouvez solliciter les services d’un cabinet de recrutement RH spécialisé en product management.

 

Responsabilités du proxy product owner

Au regard d’une équipe Scrum ou Agile, le proxy product owner a plusieurs responsabilités. Cela passe tout d’abord par la définition des exigences du client et leur intégration dans la gestion du projet ou la conception du produit. Comme évoqué précédemment, il est amené à prioriser les fonctionnalités à même de répondre aux attentes du client et de l’utilisateur final. Il veille aussi à une communication efficiente entre les différents interlocuteurs, en particulier l’équipe de développement. À cela s’ajoute la gestion du backlog produit au sein de ses principales missions. Le proxy product owner dépend en général du product owner.

 

Compétences et qualités requises

On distingue plusieurs compétences professionnelles pour devenir proxy product owner. En considérant ses missions et responsabilités, une aisance relationnelle et d’excellentes capacités de communication sont requises. Dans son domaine métier, il doit avoir une connaissance exhaustive de son secteur grâce à une veille informative. Quant à la gestion de projet, elle implique de la rigueur, une très bonne organisation et le sens d’adaptation. D’autres qualités sont à faire valoir :

  • Savoir négocier. 
  • Gérer son stress, notamment face au sprint de fin de développement
  • Avoir un esprit de synthèse. 
  • Se montrer disponible et réactif. 

Collaboration avec l’équipe Agile

Qu’il s’agisse du scrum master ou d’un autre membre de l’équipe Agile, le proxy product owner collabore étroitement avec les développeurs. Il leur communique les objectifs propres aux exigences du client et tient compte des évolutions du projet. La transversalité entre services et collaborateurs passe aussi par la prise en compte de leurs observations. Afin de préserver d’excellentes conditions de travail et des relations professionnelles saines, il est recommandé de se montrer diplomate et d’avoir une bonne capacité d’écoute. Des concessions entre moyens techniques et impératifs sont possibles pour travailler efficacement avec les développeurs.

 

Avantages d’avoir un proxy product owner

Dans le cadre d’un projet spécifique, le travail d’un proxy product owner présente plusieurs avantages. En tant que référent, il assure la continuité des missions dédiées à la conception et la gestion des produits. Il fait office d’intermédiaire hiérarchique. De plus, il veille au bon déroulement du projet en l’absence du product owner ou du product manager (PM). Sa contribution demeure essentielle pour garantir le respect des délais de livraison et la mise à disposition d’un produit final de qualité.

 

Témoignages de réussite de proxy product owners

Afin de mieux appréhender le métier de proxy product owner, il est intéressant de s’attarder sur des expériences professionnelles et des success stories. En voici deux exemples :

  • Marie-Françoise, proxy product owner chez Talan : "avoir de l’audace et s’appuyer sur l’expérience utilisateur (ou user stories) pour parfaire sa force de proposition".
  • Élodie, proxy product owner chez Attineos : "une attitude énergique et positive est la clef d’une relation de proximité avec l’équipe de développement et le client". 

FAQ sur le proxy product owner

Quelle différence entre proxy PO et product owner ?

La grande différence entre le product owner et le PPO tient à leur statut. Le premier est le responsable principal, tandis que le second agit en son nom ou se charge de le remplacer en période d’indisponibilité. Toutefois, leurs missions respectives demeurent similaires. Ils font office d’interface entre l’équipe de développement et le client.

 

Quelle différence entre proxy PO et business analyst ?

Le proxy product owner recueille les attentes et les objectifs du client avant de les communiquer à l’équipe de développement. En ce qui concerne le business analyst, il prend en compte les dites attentes et les contraintes en vue de fournir des solutions techniques adéquates lors de la phase de vision produit. Parmi ses sources d’information, il peut s’appuyer sur le domaine métier, les besoins de l’entreprise cible ou ceux d’un secteur d’activité donné.

 

Quelle est la traduction de proxy product owner en français ?

Le terme de proxy product owner ne connaît pas d’équivalent dans la langue française pour définir le métier. Cependant, on peut le traduire de manière littérale par : "propriétaire du produit proxy". En français, on substitue éventuellement l’anglicisme par chef de projet digital ou responsable de projet numérique.

 

Quels sont les outils utilisés par un proxy product owner ?

Afin de mener à bien ses missions, le proxy product owner emploie différents outils. À titre non exhaustif, il peut s’agir d’une messagerie instantanée (comme Slack) ou de mails pour la communication avec l’équipe de développement et le client. Des softwares dédiés à la présentation des produits et des projets sont aussi à prévoir. En tant que référent et responsable, il est amené à se servir d’outils de gestion Agile, de logiciels de reporting et d’analyse de données. Parmi les logiciels techniques, on peut évoquer les systèmes A/B Testing (Optimizely, Cameleoon), ainsi que les softwares pour le prototypage (Figma par exemple).

 

Exemple de CV type d’un proxy product owner

Sur un CV type de proxy product owner, il faut mettre l’accent sur vos qualités relationnelles, vos capacités managériales et votre sens de l’adaptation. La présentation du document peut démontrer vos compétences en matière de communication visuelle. Retrouvez dans notre guide des exemples de templates et des conseils pour construire votre CV product owner.

 

Informations supplémentaires sur les meilleures pratiques et les défis associés à ce rôle

Pour réussir en tant que proxy product owner, il est recommandé d’être sensibilisé au domaine métier et de réaliser une veille informative. La culture d’entreprise et l’aspect collaboratif avec ses interlocuteurs sont également à prioriser dans ses missions de PPO. Aux connaissances de base, il convient aussi de disposer d’outils numériques en mesure de gérer le travail au quotidien ; des échanges à la présentation des produits.

 

Conclusion sur le métier de proxy product owner

Sur la base des directives du client, le rôle du proxy product owner est central dans la gestion des produits. Bien qu’il s’écarte de la dénomination officielle, il présente un statut légitime dans les environnements Agile et Scrum. Ses compétences techniques et ses qualités en communication font de lui un référent sur lequel on peut s’appuyer pour assurer la conduite des projets. Enfin, le proxy product owner s’avance également comme le binôme du product owner et, si nécessaire, hérite de son pouvoir décisionnel et de ses responsabilités.

Vous voulez en savoir plus sur la formation de 4 semaines de Noé ?
Prendre un rendez-vous d'information